News

Presse

  • Article paru dans le Chouette Magazine

    En préambule de cette petite histoire, je dirais que mes rapports avec l'électronique tels que multimédia, électro-ménager, bricolage, gsm, voitures (toutes depuis 25 ans) et bien d'autres achats, sont désastreux.

    C'est un euphémisme ! (J'en vois déjà quelques uns qui gloussent, si si...) Faut-il y voir un signe divin ? Je ne m'y résoudrai jamais...Un magnétisme exacerbé ? Brrrr...Mystère... Tiens, c'est ça les spasmes???

    Un tressaillement m'envahit encore et toujours lors de la sempiternelle réponse des commerçants, je cite : « Monsieur, on n'a jamais eu ça comme panne !!! ». Tu m'étonnes, 43 ans que ça dure...

    Le ton est donné ! Bref !

    Il y a trois ans, porté par l'élan économique et certainement écologique, je décide d'acheter un poêle à pellets. Je pousse donc la porte du magasin « Eco-chauffe » à Jodoigne. D'emblée, surpris par le charismatique patron Michel, je me vois signifier qu'il ne fait pas de conditions sur le prix d'achat mais qu'il garantit un service après-vente hors pair. Bon, soit, la vente ne se conclut pas sans que ce fameux tressaillement, fort des expériences citées plus haut, ne se manifeste à nouveau. Hélas, et pour faire court, mes craintes se sont vérifiées.

    Pendant trois ans, j'ai eu la visite de l'associé Paul une quinzaine de fois pour des pannes tout aussi diverses que rocambolesques et qui restent incompréhensibles. Vous avez bien lu, une quinzaine de fois ! Nous avons même envisagé de passer le réveillon de Noël ensemble.

    Des liens se créent, forcément...

    Hier soir 21h00, le coup de glas, la panne de trop. Très certainement en ces temps glaciaux.

    Appel à Michel, qui débouche sur sa messagerie : dépôt d'un message de ma part un rien « soutenu » mais poli, réponse par sms de Michel, « On vous dépannera demain matin ». Pas mal de la part d'un commerçant qui répond à 21h15...Dans ce type de commerce je veux dire et sans lancer une polémique.

    Le matin donc 9h30 tapante, Paul et son acolyte sont arrivés avec un nouveau poêle flambant neuf...Gratuitement ! Impressionnant... !

    Même si, honnêtement je l'avoue, je nourrissait l'espoir qu'il soit remplacé, j'en suis quand même resté baba !

    Hors garantie depuis un an mais respectueux et attentif de l'historique qui n'en demeure pas moins un cas isolé (« Sinon on deviendrait fou me disait Michel ») dont je suis coutumier, faut-il le rappeler...Je l'admets aisément.

    On l'a compris, nous sommes loin du concept « pigeon consommateur ». Besoin de sources ??? Tous les jours sur la Une à 18h30, j'adore...

    Michel et Paul comme les « Saints » ? Je ne saurai le dire n'ayant pas de référence dans ce domaine mais à coup sûr des hommes de parole, d'honnêteté et de disponibilité qui fait que les valeurs enseignées par nos parents, et pourtant tellement bafouées au- jourd'hui, reprennent toutes... leurs sens !

    Merci Messieurs d'en être les dignes représentants.

    Avec toute ma gratitude.

    - Fred de Jodoigne-Souveraine


    Article publié le 23/02/2012